· 

FEMININ MASCULIN - L'aube d'une nouvelle humanité

Ode à la liberté portée par TSADE -P RUIZ GARCIA

Extrait de l'Evangile de Marie (Marie-Madeleine) par Jean-Yves Leloup :  

« Le Seigneur aimait Marie plus que tous les disciples, et Il l'embrassait souvent sur la bouche. Les autres disciples Le virent aimant Marie, ils Lui dirent : « Pourquoi l'aimes tu plus que nous tous ? » Le Sauveur répondit et dit « Comment se fait il que je ne vous aime pas autant qu'elle ? ».

Dans ce texte, la femme est à sa place. L'énergie féminine dans sa complémentarité à l'énergie masculine. Par ces baisers, le Christ, incarné dans le corps humain Jésus, embrasse sa polarité féminine. Pour aller vers ce que j'appelle le 1 + 1 =3, c'est à dire vers l'union divine, l'union sacrée, le Divin dans sa Complétude. Cela n'a pas été compris, Pire, cela a été détourné du message originel.

Cette souffrance n'est pas que de la responsabilité des hommes. Car les femmes sont rentrées dans cette mémoire collective, ou plutôt, croyance collective. Elles sont allées vers une soumission librement consentie, comme une auto-punition. Pour se punir de quoi ?...

Durant tous ces siècles. Dans une souffrance insoutenable.

Et.... Cette dernière décennie, peut être un peu avant, on assiste à un réveil général.

Comme si, toutes les femmes en même temps, prenaient conscience de l'erreur de positionnement.

Ce réveil brutal met la femme face à qui elle est. Un Etre de lumière, aimable (dans le sens qu'elle peut être aimée pour qui elle est). 

Mais ce réveil ne suffit pas. Il lui faut ressentir dans ses chairs, dans ces entrailles, ce changement, comme un accouchement d'elle même.

Et l'on peut voir alors ces dizaines, ces centaines de femmes, qui se retrouvent seules, face à elle-même. Face à l'immensité de ce qu'elles ont accepté, subi.

Et par une force absolument extraordinaire, la femme va puiser dans ses profondeurs, dans ses abimes, ses côtés les plus sombres pour les mettre en lumière.

C'est un peu comme si, avec la lettre TSADE pour la soutenir, elle allait dans ses deux dimensions, la terrienne et la céleste, la polarité féminine en elle et la polarité masculine, pour trouver l'équilibre. Cela lui demande une énergie considérable. Car le harpon du TSADE, s'il rentre dans la chair facilement, pour s'en extraire, il arrache tout.

La recherche de l'harmonie est à ce prix. Et la femme doit trouver le courage de ses choix. Pour prendre de la distance, pour se dépouiller du superflu. Pour se révéler à elle même.

C'est alors qu'elle regarde autour d'elle, et elle voit toutes ses sœurs,

à l'aurore d'un jour nouveau.

Et les femmes se prennent la main, unissent leur énergie, leur lumière, leur vibration.

Et la terre mère ressent les pas de ces pionnières résonner dans sa chair. Alors elle les enveloppe de son manteau protecteur pour les encourager dans les contractions de ce travail de libération.

Attiré par la prière de cette énergie féminine à l'unisson, l'Esprit Saint rentre dans leur cœur,

...Et la magie opère, la vibration d'amour est si forte,

Forte et si douce à la fois,

Que l'homme lui aussi lève la tête.

Poussé par une irrésistible attraction, son cœur s'ouvre aux deux polarités, féminine et masculine.

Cette nouvelle énergie, brillante, vibrante, résonne et rentre en symbiose avec la femme qui accepte cette nouvelle union, dans l'équilibre des 2 polarités,

Par amour de la vie, par amour de l'énergie Christique,

Par amour de l'Esprit Saint

Et c'est alors, l'aube d'une nouvelle humanité.

PRG

 

Stage 3 FEMININ SACRE Unifier le féminin et le masculin en moi