RETROUVER LE POIDS IDEAL POUR SOI

 

Si nous sommes tous constitués de la même façon, nous sommes tous différents, avec des morphologies et métabolismes différents. C'est une réalité, nous sommes inégaux devant le système digestif. Si certains éliminent très vite, d'autres tirent un maximum de profit de tous les nutriments ingérés. Quel que soit le régime, on ne peut pas aller contre sa nature.

Cette acceptation de soi est une première clef pour aller vers le poids idéal pour soi

Notre relation à la nourriture en dit long sur notre état intérieur, sur nos formatages et sur la relation à notre corps. Le processus des régimes fait d'interdit, de privation, de frustration, de culpabilité peut conduire à une perte de poids sur le court terme. Mais chaque dérapage est vécu comme un échec. Sur le long terme, c'est la reprise de poids qui est observée. Pourquoi ?

Plus nous nous privons de nourriture, plus notre corps, par réflexe de survie, stocke dans la crainte de manquer. Nos cellules gardent la mémoire de cette restriction alimentaire et se « programment » au stockage. Les cellules se mettent à l'abri du besoin. Quelques fois, nos émotions s'en mêlent. Une contrariété et hop, vive la tablette de chocolat. On rentre alors dans le manger-culpabilité et l'on perd la notion du manger-plaisir. Se priver des aliments qui nous font plaisir entretient une frustration et nous restons sur « notre faim ». Alors que tous les aliments que nous aimons ne nous font pas forcément grossir. De plus, certains sont indispensables pour le bon fonctionnement de notre organisme.

Cette notion de plaisir est une seconde clef essentielle pour se réconcilier avec soi et aller vers un poids où l'on se sent bien.

Véritable ordinateur , l'équipe corps/esprit garde en mémoire tout notre parcours de vie lié à la nourriture et  à nos émotions qui en résultent. Cela démarre dès nos premières années avec l'assouvissement de nos besoins primaires, ce contact rassurant avec l'aliment par la succion et ce lien avec l'être qui nous a nourri. Notre relation plaisir et émotionnel dépend de ces premiers contacts.

Qu'est ce qui se cache derrière la volonté de perdre du poids ? Cette masse n'est elle pas un bouclier protecteur ? Et que cache t'on avec cette masse corporelle ? De la solitude, de la tristesse, de l'angoisse, la peur du vide ? Pour maigrir, il ne s'agit pas de s'affamer mais de comprendre pourquoi l'on a pris du poids. C'est un travail en profondeur qui demande du temps et du courage. Aller libérer des nœuds émotionnels et faire la paix avec notre corps et notre vie. La gestion de nos émotions est la troisième clef.

 

Le lien entre ces trois clefs pour aller vers un poids idéal pour soi est la bienveillance , bienveillance envers soi.

C'est un chemin qui se parcourt petit à petit. C'est un chemin qui demande du courage, de la patience et de la tolérance. On apprend à se connaître. On (re) découvre son corps, ce corps qui finalement était inconnu. Et l'on réalise combien l'équilibre corps et esprit apporte apaisement et sérenité. Et par cet équilibre corps/esprit, on découvre un grand pouvoir qui est en nous, le pouvoir d'auto-guérison. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0